Médiations 49


La médiation familiale

Tamaño letra:
 
 La médiation familiale se définit comme :
 
"Un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l'autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation dans lequel, un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision, le médiateur familial, favorise, à travers l'organisation d'entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et dans son évolution."
 
Définition du Conseil National consultatif de la médiation familiale.
 
La médiation familiale, quand ?

- à tout moment et le plus tôt possible dans les différends familiaux,
- en dehors de toute procédure,
- en cours de procédure,
- pour des ajustements de nouveaux accords.
 
 
La médiation familiale, avec qui ?

Le médiateur familial est un professionnel qualifié, spécialisé dans la gestion des conflits et des crises familiales. Il se réfère à des principes déontologiques : confidentialité, impartialité. Le médiateur familial n'a aucun pouvoir de décision. Ce pouvoir appartient aux personnes en présence.

 
La médiation familiale, pour qui ?

Pour tous les membres de la famille concernés par une situation de malaise, de conflit ou de rupture de communication lié à une séparation, un divorce, une recomposition familiale (parents, grands-parents, beaux-parents...)

 
La médiation familiale, pour quoi ?

- Faciliter le dialogue et la communication entre adultes,
- Identifier les besoins de chacun et particulièrement ceux des enfants,
- Continuer à être père et mère en partageant les responsabilités parentales,
- Dénouer les situations de crise.
 
 
La médiation familiale, comment ?

Une médiation familiale se déroule en plusieurs séances. En présence d'un médiateur familial, les parents cherchent et négocient ensemble des solutions et des accords acceptables et durables dans l'intérêt de chacun.

- autour des modalités d'exercice conjoint de l'autorité parentale : accueil des enfants et des adolescents, éducation, soin, santé, contribution financière à l'éducation et aux soins des enfants,

- autour du maintien des relations avec les grands-parents et des jeunes adultes,
- autour du partage des biens.

 
La médiation familiale, combien ça coûte ?